Voici le supermarché préféré des consommateurs parmi Leclerc, Lidl, Aldi… Le moins cher de tous ! Découvrez dans cet article qui remporte la palme de l’économie ?

Les Français plébiscitent le supermarché abordable de Leclerc


Les prix montent, les Français économisent. Ils choisissent les marques du supermarché ou les magasins discount. Selon un sondage récent de LSA et BFM, la plupart adorent les supermarchés de Michel-Édouard Leclerc pour leurs prix. 36 % préfèrent Leclerc, suivi de Lidl (22 %) et Aldi (7 %).

Ces magasins offrent qualité et économie. E. Leclerc domine la distribution en France, avec 55,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, en hausse de 4,7 milliards. Leur succès repose sur des produits de qualité à prix abordables. Vigie Grande Conso les classe au sommet pour avoir dépassé le milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2022. Les Français savent où acheter : qualité et économie vont main dans la main.

Inflation en hausse : Les Français prévoient de réduire leurs dépenses


Selon un récent sondage de LSA, l’inflation a bondi de 4,8 %, incitant plus de la moitié des Français à envisager des coupes dans leurs dépenses non essentielles. En effet, 56 % d’entre eux souhaitent réduire leurs sorties au restaurant et au bar. Tandis que 51 % ont l’intention de restreindre leurs dépenses liées aux loisirs, aux voyages et aux vacances.

Les produits électroniques et les meubles sont de même dans le viseur, avec 50 % des personnes interrogées envisageant de dépenser moins dans ces catégories. Enfin, 47 % prévoient de réduire leurs dépenses pour les soins personnels, tels que la coiffure ou les soins esthétiques. Cette tendance à la frugalité reflète les préoccupations croissantes des Français face à la hausse des prix et à la nécessité de gérer leur budget avec prudence.

Inflation en hausse en France : Défis budgétaires en vue


Cependant, cette volonté de réduire les dépenses intervient dans un contexte de la hausse des prix à la consommation en France. Selon l’Insee, l’indice des prix à la consommation a grimpé de 4,8 % en août par rapport à l’année précédente, une nette hausse par rapport aux 4,3 % de juillet.

Cette hausse est avant tout attribuée à la flambée des prix de l’énergie, avec une hausse de 10 % des tarifs réglementés de l’électricité en août. Si cette tendance se maintient, elle pourrait avoir un impact considérable sur les dépenses des ménages, malgré leur intention de réduire les dépenses non essentielles.

Donc, bien que les Français prévoient de limiter leurs dépenses superflues, ils devront peut-être faire face à des prix plus élevés dans certains domaines. Trouver l’équilibre entre la gestion budgétaire et la satisfaction de leurs besoins et envies s’avère crucial.