Depuis 2017, la vignette Crit’Air est importante pour tous les véhicules, y compris motos et camions, afin d’identifier le niveau de pollution. Apprenez comment classer votre véhicule. Découvrez les conséquences en cas de manquement à cette obligation.

La Vignette Crit’Air et les zones restreintes : Ce qu’il faut savoir


La vignette Crit’Air est directement liée aux Zones à Circulation Restreinte (ZCR). Plusieurs villes comme Paris, Lyon, Strasbourg et Grenoble en ont. D’ailleurs, une ZCR est une partie de la ville où seuls les véhicules propres ont le droit de circuler.

Selon la catégorie Crit’Air de votre véhicule, il est autorisé ou interdit dans une ZCR. Les villes surveillent et contrôlent les véhicules qui ne respectent pas les règles. Donc, si vous avez une vignette Crit’Air et que vous devez circuler dans une ZCR, bien s’assurer de connaître la catégorie de votre vignette pour éviter les problèmes.

Un dispositif obligatoire pour tous les véhicules


Les 6 catégories de véhicules en circulation doivent avoir une vignette Crit’Air. Cela concerne les 2 roues, autocars, voitures, utilitaires et poids lourds. Une vignette est attribuée en fonction du niveau de pollution. Une fois donnée, la vignette ne nécessite pas de renouvellement annuel. Un dispositif valable à vie pour le véhicule concerné.

Quels véhicules sont exclus de ce dispositif ?


Certains véhicules ne peuvent pas obtenir la vignette Crit’Air à cause de leur âge. Les voitures datant d’avant le 1ᵉʳ janvier 1997, les utilitaires circulant avant le 1ᵉʳ octobre 1997, les poids lourds, bus et autocars en circulation avant le 1ᵉʳ octobre 2001. Ainsi que les deux-roues datant d’avant le 1ᵉʳ juin 2000 sont concernés.

Cela signifie que ces véhicules ne sont pas autorisés à circuler dans les Zones à Circulation Restreinte. Elles peuvent être soumises à des sanctions. Il est important de vérifier si votre véhicule est éligible à la vignette Crit’Air. Ainsi, vous pouvez éviter tout problème lors de vos déplacements.

Amende sévère pour absence de vignette Crit’Air


Lors d’un contrôle policier, l’amende peut être élevée. D’ailleurs, si vous n’avez pas de vignette sur le pare-brise, c’est 68 euros pour les voitures et 135 euros pour les poids lourds. De plus, si votre vignette est illisible, décollée ou endommagée, vous risquez une amende. Les contrôles physiques et à distance seront effectués. Donc, bien s’assurer d’avoir une vignette en règle pour éviter des amendes.